Cliquer ici pour fermer

--------------


Agrandir le plan

    LE CDO 06   |   ACTUALITÉS   |   LES PRATICIENS   |   GARDES   |   CONTACT

Conseil Départemental de l'Ordre
des Chirurgiens Dentistes des Alpes-Maritimes

Urgences dentaires

Dentistes de garde dans le département 06

Le saviez-vous ?

Informations pratiques destinées aux patients
  • Urgent : affichage des honoraires

    Depuis le 1er juillet, de nouvelles obligations en matière d’affichage des honoraires nous incombent. Trois modèles d’affiche sont téléchargeables sur le site de l’Ordre pour se mettre en conformité.

    [02 août]

    Lire la suite

  • Registre public d’accessibilité : info et intox

    Les tentatives d’escroquerie se multiplient autour du registre public d’accessibilité, document que les praticiens doivent mettre à la disposition des patients. L’Ordre en propose un modèle en téléchargement.

    [09 juillet]

    Lire la suite

  • Dix mesures pour lutter contre la désertification

    Auditionné dans le cadre d’une commission d’enquête parlementaire sur les déserts médicaux, l’Ordre des chirurgiens-dentistes avance dix propositions pour tendre vers un maillage homogène.

    [09 juillet]

    Lire la suite

  • Chirurgiens-dentistes, préparez-vous au RGPD

    Depuis le 25 mai dernier, le règlement général sur la protection des données (RGPD) est en vigueur. Ce texte vise à améliorer la gestion des données personnelles par les entreprises privées et publiques dans l’Union. Le chirurgien-dentiste est directement impacté. Mode d’emploi.

    [09 juillet]

    Lire la suite

  • Mieux se former pour mieux soigner les personnes en situation de handicap

    Le Conseil national s’est formellement engagé sur le volet « Formation » de la charte Romain-Jacob, dont il est signataire depuis 2015. L’objectif : mieux connaître les besoins des personnes en situation de handicap.

    [04 juillet]

    Lire la suite

  • Collaboration libérale ; centre mutualiste : actualisation des contrats

    Le Conseil national vient de procéder à des modifications importantes de deux modèles de contrat : celui qui lie le praticien à un centre de santé mutualiste d'une part et, d'autre part, le contrat de collaboration libérale. Ces modifications sont la traduction des évolutions législatives et réglementaires émanant de Bercy.

    [04 juillet]

    Lire la suite

  • Serge Fournier, président d'un Conseil national renouvelé

    Le 21 juin dernier, Serge Fournier a été élu à la présidence du Conseil national. Entouré d'un bureau et d'un Conseil national profondément renouvelé (sept conseillers font leur entrée dans l'instance nationale), Serge Fournier porte une volonté de réforme profonde de l'institution ordinale.

    [04 juillet]

    Lire la suite

  • Oui à la communication, non à la publicité commerciale

    Le Conseil d’État propose d’ouvrir aux professionnels de santé un droit à la communication loyale et objective aux patients. Un droit assorti du maintien absolu de l’interdiction d’exercer sa profession comme un commerce. L’Ordre est pleinement favorable à cet équilibre prôné par le Conseil d’État.

    [02 juillet]

    Lire la suite

L'info en direct du site de l'ONCD

SOINS DENTAIRES A L’ETRANGER

Lundi 10 décembre 2012   >> Retour à la liste

Les deux principales pathologies que l’on rencontre au niveau des dents sont la carie et la maladie parodontale (le déchaussement). Ces deux maladies peuvent évoluer jusqu’à la perte progressive des dents.

Le rôle du dentiste est de tout mettre en œuvre pour arrêter ce processus et de remplacer les dents qui n’auraient pas pu être sauvées.

Ces traitements prothétiques ou implantaires doivent être adaptés, après une étude approfondie, à chaque cas. Le suivi du patient devient indispensable afin de pouvoir gérer l’évolution du cas et adapter éventuellement le travail réalisé.

Or, actuellement, des publicités sont faites pour attirer les patients par des prix attractifs à l’étranger comme si ces soins ou prothèses étaient une marchandise qu’il suffirait d’acheter en solde pour être soigné. Bien sûr il n’en est rien car les soins et surtout s’ils sont complexes, nécessitent non seulement un suivi mais quelques fois des interventions secondaires.

Il faut savoir qu’en France tout praticien doit avoir une assurance en responsabilité civile professionnelle (contrôlée par le Conseil de l’Ordre) et qu’il devra assurer le suivi des prothèses et des implants qu’il a réalisés pour une durée de dix ans après consolidation. Loi du 04/03/2002 dite Loi Kouchner. Cette garantie de bonnes pratiques ne sera pas assurée à l’étranger. Et si, par la suite, il y a une complication, quel praticien Français pourra engager sa responsabilité pour un travail qu’il n’aura pas réalisé lui-même ?

En France la publicité est interdite : Si les législateurs ont interdit la publicité, c’est uniquement pour protéger la santé des patients.

La publicité et les sites internet qui mettent en avant certains cabinets doivent inviter à la prudence car la publicité que l’on s’offre n’est pas un gage de compétence comme peut l‘être la réputation qui s’acquiert par le bouche à oreille.

Des soins de qualité assureront confort et bien-être dans le temps.

ONCD - Conseil Départemental des Alpes-Maritimes
La Maison Blanche. 14, boulevard Carabacel - 06000 NICE - 04 93 80 21 21

Mentions légales - Conditions d'utilisation