Cliquer ici pour fermer

--------------


Agrandir le plan

    LE CDO 06   |   ACTUALITÉS   |   LES PRATICIENS   |   GARDES   |   CONTACT

Conseil Départemental de l'Ordre
des Chirurgiens Dentistes des Alpes-Maritimes

Urgences dentaires

Dentistes de garde dans le département 06

Le saviez-vous ?

Informations pratiques destinées aux patients
  • Publicité : la déontologie s’applique à tous

    Les centres de santé ne peuvent, sans exercer de concurrence déloyale, recourir à des procédés publicitaires concernant leurs prestations. Telle est la conclusion donnée par la Cour de cassation. Retour sur ce marathon judiciaire entamé en 2011 par le Conseil national de l’Ordre.

    [01 juin]

    Lire la suite

  • Chirurgiens-dentistes, participez à une enquête sur l’antibiothérapie

    Les praticiens sont invités à répondre dès à présent à une enquête visant à évaluer leurs connaissances et leurs pratiques en matière d’antibiothérapie. Dix minutes suffisent pour y répondre de façon anonyme.

    [01 juin]

    Lire la suite

  • Des visites ordinales de conformité dans toute la France

    À l’initiative du Conseil national de l’Ordre et des conseils départementaux, une vaste opération destinée à rationaliser les visites confraternelles des cabinets dentaires a été lancée en juin.

    [01 juin]

    Lire la suite

  • L’actualité de l’Europe

    Plusieurs dossiers européens impactant les soins bucco-dentaires sont à l’agenda, dont certains suscitent l’opposition du Conseil national de l’Ordre comme le projet de « test de proportionnalité ». Au rang des autres sujets : les diplômes, le mécanisme d’alerte, et une bonne nouvelle : la baisse du renoncement aux soins dentaires en France.

    [01 juin]

    Lire la suite

  • L’Ordre, c’est aussi sur Facebook

    Suivez l’actualité de l’Ordre en temps réel sur la page Facebook du Conseil national. Pour vous abonner à notre page : « Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes ».

    [01 juin]

    Lire la suite

  • Avis d’internautes sur les praticiens : que faire ?

    Quelle marche à suivre si un praticien s’aperçoit que des avis ont été postés, à son insu, sur un moteur de recherche ou un site de notation ?

    [01 juin]

    Lire la suite

  • L'Ad'AP, agenda d'accessibilité programmée

    Depuis le 1er janvier 2015, les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) permettent à tout gestionnaire ou propriétaire d’établissement recevant du public (ERP) ou d'installation ouverte au public (IOP) de poursuivre ou de réaliser l’accessibilité de son établissement après cette date et dans le respect des obligations fixées par la loi du 11 février 2005.

    [01 juin]

    Lire la suite

  • Après Dentexia, quelle protection pour les patients ?

    Le projet de texte instituant le contrôle des centres de santé a été jugé insatisfaisant par les représentants de ces structures eux-mêmes. Le ministère de la Santé s’est engagé à présenter une nouvelle copie cet été. Un recul qui n’incite pas à l’optimisme puisque le Conseil national de l’Ordre, sollicité sur ce même projet, a estimé qu’il était très largement insuffisant…

    [01 juin]

    Lire la suite

L'info en direct du site de l'ONCD

Le saviez-vous ?

Informations pratiques destinées aux patients

J’ai une rage de dents, que faire ?

Tous les jours de la semaine, appelez votre chirurgien-dentiste et demandez lui de vous recevoir en urgence.
En cas d’impossibilité demandez lui à qui vous adresser.
Si cela n’est pas possible, cherchez un chirurgien-dentiste car il n’y a pas de service de garde en semaine.

Notre conseil : n’attendez pas la crise aigüe pour consulter. Si vous vous confiez à un praticien qui vous suivra de façon régulière, c’est lui qui vous recevra en cas d’urgence : c’est largement plus confortable.

Que faire en cas de douleurs dentaires le dimanche et les jours fériés ?

Téléphoner au 15 ou au 04 93 01 14 14 où les coordonnées des chirurgiens-dentistes de garde vous seront communiquées. La liste des dentistes de garde est aussi disponible sur le site du Conseil Départemental de l'Ordre des Alpes-Maritimes : dentistes-urgences06.com.
Retournez ensuite chez votre praticien habituel pour la poursuite des soins.

Soins dentaires à l’étranger

Les deux principales pathologies que l’on rencontre au niveau des dents sont la carie et la maladie parodontale (le déchaussement). Ces deux maladies peuvent évoluer jusqu’à la perte progressive des dents.

Le rôle du dentiste est de tout mettre en œuvre pour arrêter ce processus et de remplacer les dents qui n’auraient pas pu être sauvées.

Ces traitements prothétiques ou implantaires doivent être adaptés, après une étude approfondie, à chaque cas. Le suivi du patient devient indispensable afin de pouvoir gérer l’évolution du cas et adapter éventuellement le travail réalisé.

Or, actuellement, des publicités sont faites pour attirer les patients par des prix attractifs à l’étranger comme si ces soins ou prothèses étaient une marchandise qu’il suffirait d’acheter en solde pour être soigné. Bien sûr il n’en est rien car les soins et surtout s’ils sont complexes, nécessitent non seulement un suivi mais quelques fois des interventions secondaires.

Il faut savoir qu’en France tout praticien doit avoir une assurance en responsabilité civile professionnelle (contrôlée par le Conseil de l’Ordre) et qu’il devra assurer le suivi des prothèses et des implants qu’il a réalisés pour une durée de dix ans après consolidation. Loi du 04/03/2002 dite Loi Kouchner. Cette garantie de bonnes pratiques ne sera pas assurée à l’étranger. Et si, par la suite, il y a une complication, quel praticien Français pourra engager sa responsabilité pour un travail qu’il n’aura pas réalisé lui-même ?

En France la publicité est interdite : Si les législateurs ont interdit la publicité, c’est uniquement pour protéger la santé des patients.

La publicité et les sites internet qui mettent en avant certains cabinets doivent inviter à la prudence car la publicité que l’on s’offre n’est pas un gage de compétence comme peut l‘être la réputation qui s’acquiert par le bouche à oreille.

Des soins de qualité assureront confort et bien-être dans le temps.

Sédation consciente - MEOPA

Le Conseil Départemental ne communique pas de liste de chirurgiens-dentistes qui pratiquent la sédation consciente, notamment le MEOPA, en cabinet.

Il appartient au patient intéressé de consulter son chirurgien-dentiste habituel et s’il juge nécessaire que le patient doit recevoir des soins en ayant recours à une sédation consciente, notamment au moyen du MEOPA, il l’adressera à l’un de ses confrères, si lui-même n’utilise pas cette technique.

ONCD - Conseil Départemental des Alpes-Maritimes
La Maison Blanche. 14, boulevard Carabacel - 06000 NICE - 04 93 80 21 21

Mentions légales - Conditions d'utilisation